Moins politique qu’Olivier Tacheau (je ne suis pas directeur), moins technique que Lully (il me faut des heures pour obtenir « Hello world », après avoir compulsé le manuel php puis copié le code sur un forum), moins technodoule que Daniel Bourrion (je ne sais même pas ce que ça veut dire), moins emprunté que JC Brochard (je ne suis pas équipé), j’ai la modeste ambition d’évoquer, peut-être d’analyser, les relations triangulaires bibliothécaire-usager-éditeur, principalement dans une optique « documentation électronique ».

Selon les formules consacrées, les opinions que je me permettrai d’émettre n’engageront que moi-même et ne seront pas nécessairement le reflet de celles de ma tutelle ou des groupes de travail auxquels j’appartiens.